Poème sécurité inspirant

prévention des risques professionnels

Il y a quelques années, au sein d’une équipe de direction, nous avons partagé un poème de Don Merrell, intitulé « I chose to look the other way ». A l’époque, j’ai regretté de ne pouvoir utiliser ce texte écrit en anglais… Aujourd’hui je vous en propose une traduction française, maison et sans prétention.

 

 

J’aurais pu lui sauver la vie, mais par peur je n’ai rien dit

Bien sûr c’était important, et j’étais là, j’avais le temps.

Fallait-il faire la leçon, lui rappeler les instructions ?

C’était un pro dans son métier, pourquoi risquer de l’énerver…

J’ai moi-même fait pareil avant, et il était bien au courant

Puis l’arrêter pour lui dire quoi ? Agir ainsi c’était son choix.

Mais en le laissant choisir, je l’ai aussi laissé mourir.

J’aurais pu lui sauver la vie, mais par peur je n’ai rien dit.

Son épouse et ses enfants, me rappellent que maintenant

Et pour toujours je vivrai avec ma culpabilité.

Si quelqu’un met en danger, ou sa vie ou sa santé,

Tu n’as souvent qu’un mot à dire, pour lui éviter le pire.

Mais si jamais tu ne fais rien, prie pour ne pas te dire demain

J’aurais pu lui sauver la vie, mais par peur je n’ai rien dit.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *